Le Collège

Retour sur notre mobilisation pour l'implantation d'un collège dans notre commune.

La commune du Taillan-Médoc se bat depuis plus de 15 ans pour demander l’implantation d’un collège sur notre commune. Le 11 septembre 2017, le président du Conseil départemental a annoncé la formalisation de son plan collège 2024, sans prendre en compte nos demandes et sans études partagées. Or, ce plan collège ne retient pas le Taillan-Médoc comme ville d’implantation, alors même que de très nombreux critères montrent l’urgence pour notre territoire de se doter d’un tel équipement d’apprentissage.

Pourquoi un collège au Taillan ?

Prévisions démographiques : notre commune connait un dynamisme démographique très important, avec la création de plus de 140 logements par an et une population scolaire de plus de 1200 élèves. Aujourd’hui, plus de 160 élèves taillanais entrent au collège tous les ans. Ces chiffres permettent largement de satisfaire les besoins d’un collège de 600 à 700 places.

Par ailleurs, le Taillan est la seule ville de plus de 10 000 habitants en Gironde à ne pas disposer de collège, alors que certaines communes voisines, à population équivalente, pourraient avec ce plan collège disposer d’un deuxième établissement. Il nous semble ainsi que le rôle de solidarité territoriale que doit jouer le département dans l’implantation d’un équipement aussi fondamental n’est pas respecté.

Continuité dans l’apprentissage : les élèves de CM2 des écoles du Taillan sont aujourd’hui « éclatés » sur trois établissements différents : Eysines, Saint-Aubin et Saint-Medard-En-Jalles. Les jeunes Taillanais voient parfois des liens forts disparaitre dû à cette affectation géographique dispersée, alors même qu’un établissement sur la commune permettrait de favoriser une continuité dans la construction sociale de nos jeunes qui pourrait se poursuivre jusqu’à la fin du lycée. De même, la ville et les structures jeunesses perdent le lien avec les jeunes à leur entrée en sixième, car ils ne fréquentent plus le territoire pour leurs loisirs, ce qui pose de grandes difficultés de mobilisation autour de la vie municipale.

Problématiques de mobilité : nous faisons face à un enjeu majeur pour la Métropole Bordelaise et pour notre commune, qui est le principal accès vers le Médoc et qui connait un engorgement de circulation sans précédent, en partie à cause du retard dans la mise en place de la déviation de la RD1215. L’implantation d’un collège en dehors de la commune viendrait renforcer cette problématique de circulation, qui nuit gravement au cadre de vie de tous les Taillanais et, au-delà, des habitants du secteur.

Une menace confirmée par le schéma de déplacement du Taillan-Médoc, qui indique que tous les flux de la commune sont tournés vers le Sud-Est, à savoir la Métropole, à contre-sens du circuit pour déposer un enfant dans un futur collège au Nord-Ouest de la commune. Par ailleurs, le fait de faire dépendre les enfants du Taillan d’un établissement hors Métropole ne nous semble pas pertinent en termes de maillage de réseaux et demandera des efforts d’investissement conséquents pour les infrastructures de liaison, soit pour Bordeaux Métropole, soit pour le Département de la Gironde.

Co-construction du plan collège : nous déplorons une annonce qui s’est faite sans concertation avec les acteurs locaux. En effet, il n’y a pas eu de discussions ni avec les communes, ni avec les cantons, ni avec Bordeaux Métropole, alors même que cette dernière pilote la stratégie d’aménagement de l’agglomération. Nous regrettons donc que les conclusions d’un dossier aussi stratégique aient été données, avant même un débat constructif associant toutes les parties prenantes du territoire.

Historique précis de notre mobilisation :

12 septembre 2011 – Courrier du Maire, Ludovic FREYGEFOND, demandant l’accueil d’un nouveau collège sur le territoire.

19 juin 2015 – Courrier du Maire, Agnès VERSEPUY, renouvelant notre demande d’accueil d’un nouveau collège sur le territoire.

22 juillet 2015 – Réponse du Département : votre demande sera bien étudiée.

18 février 2016 – Visite du Président du Département, Jean-Luc GLEYZE, au Taillan-Médoc. Trois sujets sont évoqués : la construction d’un EHPAD,  la déviation et le collège.

27 juin 2017 – Courrier du Maire, Agnès VERSEPUY, renouvelant la demande d’implantation d’un collège au Taillan.

 28 juin 2017 – Jean-Luc GLEYZE, annonce le plan collège du Département dans la presse.

24 juillet 2017 – Réponse du Département au courrier du 27 juin : des créations de collèges sont bien prévues mais le travail d’analyse est en cours et les communes d’implantation n’ont pas encore été déterminées.

31 août 2017 – Jean-Luc GLEYZE annonce dans la presse les villes d’implantation de 12 nouveaux collèges dans le cadre du plan Collèges Ambition 2024, sans en avoir informé ni les maires des communes concernées, ni les conseillers départementaux.

04 septembre 2017 – Courrier d’Agnès VERSEPUY, demandant des explications sur le rejet de la ville du Taillan-Médoc du Plan Collège et demande de RDV avec le Président du Département. Un article de presse vient rappeler la colère du Maire d’avoir été ainsi évincée.

07 septembre 2017 – Commission Collège dans laquelle siège Agnès VERSEPUY, en tant que conseillère départementale : réaffirmation de notre position et demande de réexamen du dossier du Taillan-Médoc, avant approbation définitive du Plan Collège.

11 septembre 2017 – Assemblée plénière du Département durant laquelle le plan est définitivement approuvé. Abstention d’Agnès VERSEPUYet Jacques MANGON, suite à l’éviction de la commune du Taillan-Médoc de ce plan.

19 septembre 2017 – Réponse de Jean-Luc GLEYZE au courrier du 4 septembre : il n’y aura pas de réexamen, la décision est prise. Pour faciliter les déplacements jusqu’au Pian, le Président du Département indique qu’une attention particulière sera donnée aux cheminements doux.

25 septembre 2017 – Courrier de Jacques BRIELLAT, regrettant le manque de concertation sur le Plan Collège et l’éviction de la ville du Taillan, malgré les arguments avancés par la commune. LE Président du Groupe Gironde Avenir au Département demande à ce que soit communiquée l’étude complète justifiant l’implantation des collèges.

03 octobre 2017 – Courrier d’Agnès VERSEPUY au Président du Département, demandant un rdv et des explications approfondies sur le choix d’implantation des douze collèges.

09 octobre 2017 – Courrier de la FCPE pour demander au Département un réexamen du Plan Collège, en intégrant le Taillan-Médoc.

06 novembre 2017 – Réponse de Jean-Luc GLEYZE au courrier de Jacques BREILLAT : pas de réexamen du Plan Collège.

09 novembre 2017 – RDV entre Agnès VERSEPUY et Jean-Luc GLEYZE, pour soutenir le dossier du Taillan-Médoc.

14 novembre 2017 – Courrier d’Agnès VERSEPUY suite au rdv, pour renouveler la demande de réexamen, ne comprenant toujours pas les arguments du Département. Le Maire demande à nouveau la communication de l’étude complète justifiant les villes d’implantations et rappelle que des parcelles peuvent accueillir un futur collège.

30 novembre 2017 – Réponse de Jean-Luc GLEYZE : pas de réexamen. Le Président du Département transmet une synthèse de deux pages justifiant le choix du Pian-Médoc plutôt que du Taillan-Médoc.

3 décembre 2017 – Mobilisation « Ma ville, ma rue, mon collège », avec plus de 1 000 participants et le soutien des députés Éric POULLIAT et Benoit SIMIAN.

5 décembre 2017 – Envoi de la pétition au Département + courrier de la FCPE et des Parents Indépendants pour soutenir l’implantation d’un collège au Taillan-Médoc.

14 décembre 2017 – Courrier d’Agnès VERSEPUY, pour relancer la demande de réexamen du Plan et demander la communication des études complètes du Département. En complément, le Maire précise les parcelles disponibles pour le futur collège.

24 janvier 2018 – Réponse de Jean-Luc GLEYZE : Confirmation du Plan et transmission du document de communication global de 5 pages, déjà fourni lors du vote en septembre.

25 janvier 2018 – Courrier d’Agnès VERSEPUY, pour relancer la demande de réexamen du Plan et la communication des études complètes du Département justifiant les implantations choisies. Le Maire propose par ailleurs de mutualiser les coûts et bâtiments entre le Collège et le futur 4ème groupe scolaire de la commune. La ville transmet également de nouveaux éléments basés sur le diagnostic du schéma de déplacement du Taillan-Médoc, rendu par Bordeaux Métropole en décembre, et qui va à l’encontre d’une implantation de collège au Nord de la commune, hors métropole.

30 janvier 2018 – Saisine du Ministre de l’Éducation, Jean-Michel BLANQUER, pour demande de réexamen du Plan Collège.

27 février 2018 – Saisine des Députés pour un soutien officiel à la démarche du Taillan-Médoc. Rdv le même jour avec François COUX, Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale (DASEN), pour lui exposer notre dossier.

07 mars 2018 – Réponse du Ministre de l’Éducation, Jean-Michel BLANQUER, qui transmet notre demande au recteur académique de la Région pour étude.

13 mars 2018 – Réponse de Jean-Luc GLEYZE au courrier du 25 janvier : nouveau refus de réexamen du Plan Collège, malgré les nouveaux éléments sur la mobilité et les déplacements sur le territoire.

12 avril 2018 – Courrier du Député Éric POULLIAT à Jean-Luc GLEYZE pour soutenir l’implantation d’un collège au Taillan-Médoc.

23 avril 2018 – Saisine de la Commission d’Accès au Documents Administratifs (CADA), pour réclamer la transmission par le Département des études complètes justifiant l’implantation des 12 collèges.

08 juin 2018 – Rendez-vous avec Isabelle des BOURBOUX, Directrice de l’enseignement catholique de Gironde, afin de lui expliquer notre situation et engager une réflexion commune sur l’implantation d’un collège privé sur la commune.

09 juillet 2018 – Courrier de Jean-Michel BLANQUER, confirmant qu’une étude de l’observatoire académique a bien été transmise au Département, dans le cadre de la préparation du Plan Collège 2024.

23 juillet 2018 – Nouvelle saisine de la CADA, avec un dossier complet, retraçant l’ensemble des demandes de communication des études au Département.
Courrier d’Agnès Versepuy au Recteur de la Région, pour connaître les suites du dossier transmis par le Ministre.

12 novembre 2018 – Rendez-vous avec Guy MORENO, Vice-Président du Département en charge des Collèges et Carole GUERE, Président de la Commission Collèges. Rdv au Taillan-Médoc, afin de rappeler les enjeux pour la commune et détailler les problématiques de mobilité liées à l’implantation d’un collège hors secteur. Puis visite de terrain pour voir le foncier disponible. La synthèse de la présentation faite au département est disponible ici : « Plan Collège – Rencontre avec le Département« .