Jumelage

Ville italienne de Castelnuovo-Berardenga

Dès 1996, la ville du Taillan-Médoc décide de tenter l’aventure d’un jumelage destiné à rapprocher les peuples d’Europe dans le but de favoriser la paix entre les pays par une meilleure connaissance, selon les souhaits exprimés par les institutions européennes. Une association nommée « Pour le jumelage du Taillan-Médoc » est aussitôt créée. Le choix du pays se fit à partir d’un personnage important du patrimoine taillannais : Etienne de la Boétie, mort le 18 août 1563 dans la maison de la sœur de Michel de Montaigne, son ami célèbre, au bourg de Germignan. Montaigne aimait beaucoup l’Italie où d’ailleurs il se trouvait lorsqu’il apprit son élection en tant que Maire de Bordeaux. De là à imaginer un jumelage avec une ville d’Italie, il n’y avait qu’un pas qui fut franchi lors de l’exposition Vinexpo. La présidente-fondatrice Janine Guitton déposa plusieurs dossiers sur les stands de vin de la région du Chianti. C’est Castelnuovo-Berardenga qui répondit aux propositions taillannaises.

Plusieurs années de préparation et de collecte de fonds furent nécessaires à la concrétisation de ce projet : des soirées dansantes, des animations, des lotos permirent de grossir la cagnotte qui permettraient de recevoir la première délégation. L’acte solennel de jumelage fut signé par le Maire, Jean-Paul Guitton, et son homologue italien, Simone Broggi, le 2 juin 2000 en présence de nombreux Castelnovini, et de la vice-consule d’Italie, Stéphane Felici.

signature guitton

Jean-Paul Guitton et Simone Broggi signent le 2 juin 2000 l’acte solennel du jumelage

Depuis, beaucoup d’échanges ont eu lieu dans ce même esprit amical et convivial. Castelnuovo-Berardenga est située au cœur de la région centrale de Toscane, dont Florence est la capitale, dans la province de Sienne, à 25 km environ à l’est de cette très belle ville médiévale célèbre pour son Palio, course mythique de chevaux qui a lieu 2 fois par an, le 2 juillet et le 16 août et qui a donné son nom à notre grande salle sportive et culturelle du stadium. La ville offre des paysages typiques de Toscane, des vallons et des collines douces couvertes de vignes et d’oliviers. Elle est traversée entre autres rivières par l’Arbia, célèbre pour la bataille de Montaperti, en 1260, décrite par Dante dans la divine Comédie, qui se termina par la défaite des Florentins pourtant beaucoup plus nombreux que les Siennois.

Les environs de San Gusmé

Castelnuovo-Berardenga, d’une taille sensiblement égale au Taillan-Médoc (177 km²), offre des paysages typiques de Toscane, des vallons et des collines douces couvertes de vignes et d’oliviers.

La vigne et l’olivier sont en effet les 2 cultures qui ont depuis toujours marqué cette terre, pour la majeure partie comprise dans l’appellation du Chianti Classico. L’endroit prit le nom du château que fit construire un conseiller de la République de Sienne en 1366, près du village de Srata, au lieu-dit Poggio di Frati, au centre du territoire dit « Terre de Berardinga » du nom du noble Berardo, qui à la fin du Xe siècle y organisa une seigneurie locale.

Le territoire, par sa proximité avec Sienne présente encore de nombreux vestiges du Moyen-âge et de la Renaissance : des châteaux assurant la défense contre Florence sont encore visibles comme celui de San Gusmé qui s’est développé jusqu’à devenir un hameau de la commune actuelle. Plus tard, au XVIIe, des villas se sont entourées de merveilleux jardins historiques dont celui de la villa Arceno connu comme le plus beau de la province de Sienne. San Gusmé a vu naître en 1656 Pietro Sorri, un peintre célèbre de l’école florentine de la seconde moitié du XVe et première moitié du XVIe, qui a étudié entre autres, la manière de Paul Veronese. Le pont franchissant le Vivier au bourg du Taillan, près de l’école Tabarly, porte le nom de ce peintre, mort à Sienne en 1622.

 

Castelnuovo-Berardenga en quelques chiffres :

Lancé en 1996 le jumelage de la ville du Taillan-Médoc avec la ville italienne de Castelnuovo-Berardenga fut officialisé dans les années 98-99.

Superficie: 177 km2

Population : 9 133 habitants

Nombre de familles : 3332

Altitude : 351 mètres

Distance de Sienne : 25 km

Densité au km2 : 46,43